Godzilla nous a mangé tout rond!

Il y a quelque temps, je vous avais parlé d’une aventure que j’allais vivre avec ma petite famille. Et bien, c’est fait! 3 semaines magiques au Japon qui ont surpassées nos attentes. Je peux sans l’ombre d’un doute dire que ce pays est l’incarnation d’une sérénité chaotique. Nos sens ont été abasourdis. Pour tout ceux qui en rêvent mais trouvent que c’est trop loin, faites le saut! Je vous promet que ça en vaut la peine! (seulement 13h de vol … ou assez de temps pour vous taper l’intégralité de la 2e saison de Stranger Things)

Pour la première semaine, notre famille a été séparée; moi j’étais en voyage organisé avec Nikon et ma copine et notre petite fille ont visité Tokyo avec notre amie qui passait tout simplement par là … J’ai pu voir une démonstration de sumo, mangé des œufs noirs cuits dans l’eau sulfurique et visité le fameux marché de poisson Tsukiji, tandis que ma douce a contemplé le mon Fuji, relaxé dans un café hérisson et parcouru le Golden Gai, un réseau de bars clandestins … sans bébé. Voici le recap de notre première semaine!

Ensuite, direction Kyoto! Une ville d’une beauté et d’une quiétude exemplaire où le rythme de vie est beaucoup moins frénétique que Tokyo. Notre AirBnB, équipé de futons et tatamis, était situé tout près d’un ruisseau urbain, nous plongeant ainsi dans un décor féerique. Nous avons mangé le meilleur bol de ramen au Raa-men Miyako Gion Honten, parcouru le sanctuaire au 10 000 torii Fushimi Inari Taisha, nourri les singes à Arashiyama Iwatayama et les cerfs à Nara. Nous avons fini la semaine à Hiroshima, une ville étonnamment belle et moderne.

Pour la dernière semaine, nous avons débuté le tout à Osaka! La Mecque du street food japonais. Nous ne pouvions nous retourner sans recevoir des boules de pieuvre (Takoyaki), des brochettes (Yakitori) ou des crêpes omelettes (Okonomiyaki) en pleine face! Nous avons été au Osaka Aquarium Kayuka, passé nos soirées à Dontonbori et délié nos muscles au complexe Round 1. Nous avons ensuite pris le Shinkansen vers Kinosaki, pour enfiler nos yukatas et faire le tour des bains de sources thermiques publics. Un repas gastronomique nous attendait dans notre ryokan, où nous avons été traité comme la royauté.

 

Nous revenons avec pleins de souvenirs et une perspective nouvelle sur la vie quotidienne. Les japonais nous ont montré leur capacité à apprécier le moment présent et l’importance du geste, le savoir-faire étant une finalité plutôt qu’un simple véhicule de ce qui est produit.

Godzilla nous à effectivement mangé tout rond … et nous en sommes ravis.

V.